vendredi 13 janvier 2017

Ode pour le Docteur Boetto chirugien en neurologie à l hopital Purpan Toulouse

Ce matin en me baladant avec ma chienne,  j'ai croisé une jeune dame qui promenait son Jack Russel .
 Je ne la connais pas plus que ça mais je la croise parfois .

En ralentissant pour passer la barrière en bois qui délimite l’entrée du parc de la Maourine de Toulouse, je l'entends appeler son chien "Valentin"
(sourire)
- comment tu as appelé ton chien ? 
- Pff  Valentin , je me suis trompé c'est mon Fils qui s'appelle comme ça !
- Sans déconner, le mien aussi .
- le mien vit avec moi
- le mien aussi
- il a des problèmes de santé
(aie) - le mien aussi
- il est suivi par le service neurologique à l’hôpital Purpan
- le mien aussi par le Docteur Boetto
- pareil Docteur Boetto , il a sauvé mon Fils !
- il a sauvé le mien aussi , c'est un Génie !

blablabla on a finit par faire le tour du parc ensemble (3 bornes) 

La vie est parfois incroyable , on croise les gens on se dit bonjour on parle de la pluie et du beau temps et puis un jour , comme ça, par hasard on découvre que la vie de l'autre nous fait le coup du miroir ...
 

dimanche 1 janvier 2017

The music of stangers"

Bonne Année à tous ....

En 2017, si vous en avez l'occasion , courrez voir ce film :

 Un vrai coup de cœur (au sens vrai du terme) 

Quand vous sortirez de la salle de Cinéma
quelque chose en vous aura changé ...
bises .
Michelle

lundi 19 décembre 2016

et si Bernard werber etait un shadock ...



L’ ÉCRIVAIN s'appelle Bernard Werber.
  
Jusque-là,on y peut rien "*webster werber" c'est approchant mais, c'est son vrai nom (pas un Pseudonyme ...)

C'est quand même étrange , SES Fourmis , SON jour des fourmis , SA révolution des fourmis ... restent largement inspirés voir "pompés" sur le fabuleux récit du plus célèbre des écrivains de S-F  : Clifford D Simak . 

(Ce livre que j'ai lu tant de fois et que je connais par cœur ...)



 - c'est vous Joe ? c'est à vous , ces fourmis ?

- vous ne vous êtes jamais demandé pourquoi la fourmi était parvenue si loin et pourquoi elle avait mis sur pied une organisation sociale presque parfaite ? 


Bon , on a tous un mentor et , bien que Bernard werber soit Toulousain, je n'ai jamais eu l'occasion de le rencontrer ... donc,  je ne saurais jamais si effectivement Clifford D Simak est son Mentor .

MAIS ,  hier mon fils a laissé sur la table du salon le catalogue GIBERT JOSEPH ...

je le crois pas ! il a osé  !!!






*
webster  (Nom du dernier Homme)